KinBall

Descriptif du sport

Trouver un club

Ses valeurs créent son succès

Le KIN-BALL connaît un réel succès auprès des professeurs d’éducation physique qui l’enseignent à partir de la troisième année primaire, ainsi qu’auprès des nouveaux adeptes.

Ceci s’explique par les valeurs qu’il génère :

La coopération 

La coopération est un maître mot dans une partie de KIN-BALL car personne, pas même le joueur le plus performant, ne peut éviter d’avoir besoin de la participation de ses partenaires. En effet, dans les règles du KIN-BALL, l’ensemble de l’équipe est sollicitée. À chaque lancer, tous les joueurs de l’équipe doivent avoir un contact corporel avec le ballon.

De nombreux formateurs apprécient l’enseignement d’une activité sportive mettant en valeur l’entraide entre les jeunes.

Le respect 

Dans les règles du KIN-BALL, il est prévu que tout manque de respect envers les joueurs, ses coéquipiers, les officiels, les entraîneurs, les organisateurs, le publics et même le matériel, se verra sanctionné par un avertissement.

Evoluer dans un sport prônant le respect des autres, favorise de nouvelles approches techniques et tactiques, sans crainte du ridicule, en cas d’erreur.

Pratiquer un sport aux valeurs fortes invite alors le plus souvent les participants à l’exercer à long terme.

Le succès

Dans une partie de KIN-BALL, chaque joueur est important puisque, au moment du lancer, les 4 membres de l’équipe doivent avoir un contact corporel avec le ballon. Quelle que soit son expérience, le joueur contribue donc au succès de son équipe.

Le Kin-Ball se démarque, également, des autres sports par un système original de pointage: lorsqu’une équipe commet une faute, un point est attribué à chacune des deux autres équipes, ce qui évite à une équipe un peu plus faible d’être distancée et lui permet à tout moment de se relancer dans la rencontre.

Le KIN-BALL est donc aussi apprécié des formateurs sportifs et des joueurs pour la confiance en soi qu’il contribue à renforcer.

Accessibilité 

La personne qui débute n’a pas besoin de posséder un bagage sportif élaboré car la pratique du KIN-BALL, au départ, est très simple et ses règles sont très faciles à assimiler.

L’apprentissage commence dès l’âge de 8 ans.

Ce sont ces valeurs qui contribuent à l’expansion du KIN-BALL dans le monde avec 4.000.000 de joueurs dénombrés en Belgique, en France, en Allemagne, en Suisse, en Espagne, en Norvège, en République Tchèque, au Danemark au Canada, au Japon et plus récemment en Corée.



Sa charte d’Esprit Sportif

Tous les acteurs du KIN-BALL sont invités à faire preuve d’esprit sportif en appliquant les articles de la charte suivante :

Faire preuve d’esprit sportif, c’est : 

  1. D’abord et avant tout observer strictement tous les règlements : c’est ne jamais chercher à commettre délibérément une faute; 
  2. Respecter l’officiel. La présence d’officiels ou d’arbitres s’avère essentielle à la tenue de toute compétition. Ils méritent entièrement le respect de tous;
  3. Accepter toutes les décisions de l’arbitre sans jamais mettre en doute son intégrité;
  4. Reconnaître dignement la défaite sans vouloir s’en prendre aux adversaires;
  5. Accepter la victoire avec modestie et sans ridiculiser son adversaire;
  6. Reconnaître les bons coups, les bonnes performances de l’adversaire;
  7. Refuser de gagner par des moyens illégaux et par la tricherie;
  8. Vouloir se mesurer à un opposant dans l’équité. Compter sur son seul talent et ses habiletés pour tenter d’obtenir la victoire;
  9. Encourager ses coéquipiers autant suite à une erreur qu’à une bonne performance;
  10. Garder sa dignité en toute circonstance. Démontrer que l’on est maître de soi. Refuser que la violence physique ou verbale prenne le dessus.

 L’ESPRIT SPORTIF ÇA COMPTE !